Chérie...on a perdu la Livebox !

Publié le par Zanspi


Un peu de mélancolie ce soir...
Il est tard, ou tôt, puisque nous venons de passer à la magique...heure d'été ;)

Il est tôt donc et j'essaye de rassembler mes maigres capacités intellectuelles déjà bien détertiorées par l'heure avancée. Généralement, lorsqu'on écrit à cette heure, c'est souvent pour raconter sa vie, pour se plaindre, pour pleurer, mais rarement pour exprimer un sentiment de joie profonde (à moins d'avoir beaucoup bu :) ).
Je ferai deux choses : raconter ma vie et pleurer ^^


Non, je ne pleurerai pas : - pour un décès
                                               - pour le départ d'une petite amie que j'ai adoré mais qui finalement ne m'adorait pas
                                               - pour la destruction de mon moyen de locomotion
(rayer la mention inutile)

Non je vais pleurer parce que ma livebox fait encore des siennes...

Oui on en parle très peu, mais il y'a un vrai phénomène de dépression chez les possesseurs de cette petite boîte blanche.
En effet, depuis maintenant deux ans que j'ai ma propre livebox, elle n'a jamais survécu plus de 3 mois.
La première a brûlé (trop grosse), la seconde a grillé (la nouvelle, trop petite surement), la troisième est morte de mort naturelle (du moins c'est ce que m'a dit le médecin pour que je ne pleure pas). Enfin, la dernière, celle que je possède (mais peut-être plus pour très longtemps), n'arrive plus à retrouver le serveur DNS toute seule.
Un problème récurrent selon France Télécom, mais dramatique pour le client, car dans ce cas là, on ne vous change pas votre livebox.
C'est donc un véritable traitement de "fin de vie" que je fais subir à cette pauvre machine (pour une "boîte de vie" c'est un comble).
Je la "débranche" et la "rebranche" (l'euthanasie n'est toujours pas autorisé légalement). Je la "ping "et lui envoie quelques "requètes DHCP" pour la réveiller de temps en temps. Mais je sais que bientôt elle finira comme les autres : au cimetière des livebox d'Issy Les Moulineaux.
D'où l'expression passé dans le langage commun aujourd'hui : on a encore perdu la livebox...



Je vous remercierai d'observer le plus grand silence et le recueillement d'usage devant l'inutilité flagrante de ce billet. ^^

Publié dans N'importe quoi

Commenter cet article