VDM de Geek

Publié le par Zanspi


Cela faisait quelques jours que je n'avais rien publié.
Je suppose que le chocolat de Paques, la fatigue et les changements de températures y sont pour beaucoup.

On va certainement me traiter de Ouin-ouin mais j'ai envie de m'apitoyer un peu sur mon sort aujourd'hui...Tout simplement parce que la journée d'aujourd'hui est magnifique et contraste avec celle d'hier. Attention Flashback !



0H01 : Mardi 14 Avril
La journée commençait bien.
Sur des accents rageurs et mélancoliques, j'écoutais mon cousin tentant, à l'oreille, de retrouver les accords de Wonderwall d'Oasis à la guitare
Une activité fort passionnante que je pratique mais qui bizarrement ne m'inspirait pas grand chose après un weekend de Pâques très (trop) chargé.
Je m'approchais donc de la bibliothèque (forcément poussiéreuse) et m'emparais d'un livre. Son titre : "Fille de joie", me fit sourire...puis éternuer.
J'avais échappé aux pollens, aux acariens et aux poils de chats durant mes pérégrinations de Pâques et je me retrouvais nez à nez (c'est le cas de le dire) avec cet intrus que ne peuvent supporter mes narines.
Là dessus mon nez se bouche et le cauchemar commence.

1H05
Je me couche enfin, après avoir consommé une énorme quantité de mouchoirs en papier. D'ailleurs ceux-ci tronent fièrement au pieds de mon lit. Bonheur suprème, les retours de ce WE m'ont empêché de rejoindre mon lieu de travail à 300Km d'ici. Je dois donc me lever aux aurores pour aller travailler...
(Heureusement, je ne dors jamais mieux que le nez bouché).

2H00 et quelques
Réveil en sursaut, j'ai oublié de mettre mon réveil.
Je ne sais pas comment mais j'y ai pensé en rêvant. Quelle chance, il va falloir que je fasse breveter ça...

3H12
J'ai le nez qui coule et la gorge prise. Je me mouche et tousse 150 fois avant de me rendormir.

7H15 et d'autres réveils en sursaut plus tard
Après mettre levé plusieurs fois pour me moucher je me réveille, hirsute et file faire ce que tous le monde fait le matin en se réveillant...allumer mon ordinateur.
Douche, petit déj, etc...je range mes affaires dans ma voiture, prêt à partir. Je mets le contact et là...surprise...ça ne démarre pas.
J'ai un programme serré, je commence à pester et c'est alors que je vois la jauge d'essence...vide.
Je me précipite dans le garage de mon grand-père, j'attrape un bidon heureusement plein et je remplis le réservoir.
Direction la station essence la plus proche.

7H40
Je suis à la station Leclerc, fermé à cette heure ci.
J'insère ma carte bleue dans la machine qui m'indique que le paiement est refusé !!!
Je cours vers le distributeur le plus proche : distribution de liquide impossible !!
Je vérifie le provisionnement de mon compte : pas de problème...enfin si il y'en a un. Je ne peux pas partir.

8H10
Par chance on me prête assez d'argent pour faire le plein. Mon grand-père me prête la somme de 50 euros, largement suffisante.
Je retourne à la station qui est ouverte cette fois et remplit le réservoir.
Les chiffres filent et je me prends à rêver du trajet qui approche.
Remonter vers Paris c'est long, plein de routes, heureusement qu'il y'a l'autoroute et le péage et....
Merde le péage !
Je relache immédiatement ma main de la pompe et regarde le montant : 35,30 euros.
Le péage coûte 17,35 euros. 50-35,30 = 14,7 -> FAIL !
Je vais payer mon essence avant de défoncer la peluche Yoda qui me sert d'antistress.
Je vais devoir sortir plus tôt au péage.

8H20
L'autoroute, enfin.
Je me prépare à m'engager et là, hasard, coïncidence ou volonté de me nuire nerveusement : l'autoroute (le tronçon que je dois emprunter) est fermé.
Une déviation est disponible mais 10KM dans l'autre sens...
J'assassine ce pauvre Yoda...

9H00
Je suis sur l'autoroute depuis quelques minutes maintenant et la pluie commence à tomber.
Pas la grosse pluie non, la petite pluie fine qui colle au pare brise.
Je me rends compte à cette occasion qu'une fleur fait des traces sur la vitre, je ne vois rien du tout...

10H00
Je suis en retard au travail et je n'arriverai pas avant onze heure. Je prends la prochaine sortie car je n'ai pas assez de monnaie pour prendre la prochaine.
Je m'apprête à prendre les petites routes.

10H15
J'avale de travers et je tousse.
Je réveille un mal de gorge terrible et mon nez commence à couler.
Je passe à proximité d'un champ de colza. L'allergie se réveille...

11H00
J'arrive enfin au travail.
Je pense passer dans le couloir principale car il n'ya jamais personne. Manque de chance c'est justement le moment que mon chef et sa secrétaire on choisit pour aller prendre un café. Je les croise donc tous les deux sur le chemin de mon bureau...

13H00

Après manger, le coup de barre.
Façons grand coup de latte dans la tronche, je sombre et c'est dur, très dur. Forcément après la matinée que je viens de subir. J'essaye de tenir le coup. Je prie que les heures passent vite.

13H05
Je regarde ma montre. Non les heures ne passeront pas vite...

13H15
J'apprends que ma commande de matériel n'arrivera pas. Le matériel a été perdue.
On m'offre un joli bon d'achat dont je me fou car le matériel que je veux est en rupture pour une durée illimitée.

14H20
Je me remets doucement au Python.

15H00
Je me remets doucement de ma remise au Python.

16H00

J'éternue pour la 4ème fois et je rigole. Je ferais presque office de clocher d'église.
J'attends 17H avec impatience pour éternuer 5 fois.

17H00
La fin approche et mon programme ne marche pas...pourtant c'est pas si dur que ça Python.

18H00
Je me prépare à partir. Je rêve d'un bon petit plat devant ma télé avec MSN à proximité.

18H10
J'avais oublié que ma voiture était pleine.
Je rentre chez moi et 45 minutes plus tard elle est vidée. Je m'allonge exténué dans mon canapée.

19H30
J'émerge et je me dirige vers ma cuisine. Le frigo est vide. J'allume ma télé, pas d'image.
L'horreur approche. J'allume mon PC, plus d'Internet. Impossible de retrouver le serveur DNS.
Je me préicipite sur mon téléphone portable pour appeler en catastrophe quelqu'un qui saurait me donner l'adresse IP de ce fameux DNS...mais je n'ai plus de crédit.

21H30
Allongé dans mon canapée...un plat de pate à moitié dévoré à mes pieds je m'endors.

0H01 : Mercredi 15 Avril
Je me réveil en sursaut.
MSN ?
Oui c'est bien MSN, le DNS a été retrouvé.
J'ai faim mon ventre gargouille. J'avais oublié que dans l'un des sacs mon grand-père m'avait glissé du jambon.
J'allume ma télé, toujours rien mais en changeant de chaine je tombe sur un concert qui tournait sur ma platine DVD.

12H00
J'écris la fenêtre ouverte pendant ma pause. Une petite brise parcourt ma nuque. Face à moi un cérisier en fleur magnifique sous un ciel bleu et doré.


Dorénavant je me méfierai du chiffre 14 ;)


Bonne journée à tous,

Zanspi

Publié dans N'importe quoi

Commenter cet article

Marcus 16/04/2009 12:54

Eh ben mon pauv roro ta pas de pot! Et désolé je crois que le rhume c'est moi qui te l'ai refilé ;)

Zanspi 20/04/2009 23:12


Et ça commence tout juste à aller mieux espèce de salopard. ^^