J'y étais...

Publié le par Zanspi


Ah, cette fameuse expression :
J'étais quand les allemands ont débarqué
j'étais là quand Jacques Chirac s'est fait tiré dessus
J'ai assisté à la prise de la bastille
J'étais là au dernier concert de bézu
Combien de fois a t-on entendu cette expression ? Une prase qui donne le sentiment d'être important, d'être un rouage d'un événement ultra-important.
Une phrase presque égoïste qui jette tout de suite un rapport de force avec votre interlocuteur...j'y étais et pas toi.

Et bien comme je suis égoïste, égocentrique et tout ce que vous voulez, je vais me laisser aller à ce petit plaisir.
Oui, j'étais là lorsque Oasis s'est séparé. Comme des milliers de gens, j'attendais impatient à moins de 10 mètres de la scène.
J'ai même vu passer un camion de pompier...mais je suppose que ce n'étais pas pour cette pauvre Gretsch qu'ils ont honteusement fracassé sur leur caboche.

Après tout ce qui a été dit sur le sujet, je voulais simplement ajouté ma petite pierre à l'édifice. On dira ce qu'on veut de Noël sur son geste, son départ, etc...
mais je le comprends le bougre. Il a 40 ans, il en à raz le bol de supporter son petit frère collérique. Il est le principal compositeur du groupe et il a le senti du devoir accompli. Il a juste envie de revenir à une vie plus cool.
Bon, il y'a l'art et la manière de le faire, mais pour un départ en fanfare, je pense que c'est assez bien réussi.
Comme les Beatles il y'a déjà un paquets d'années, Oasis c'est fini...pour l'instant.
Il y'a forte à parier qu'à part un assassinat en rêgle de l'un des membres, ils se reformeront dans l'avenir, ne serait-ce que pour s'assurer une petite prime...

Sur ce, je vous laisse, je vais faire imprimer mon tee-shirt : "I was here when Oasis broke up !" ;)



Publié dans Infos geek

Commenter cet article